La flemme !

Ce mot donne tellement de soulagement.
Il retire tellement de responsabilité.. C’est presque devenu une excuse pardonnable. On a appris à l’intégrer, à l’accepter et à s’en accommoder..

🆗

MAIS..

Parce que oui il y a un « mais ». Et que, toi même tu le sais, la flemme n’ait pas quelque chose de super positif, honorable, ni bénéfique.

1. Pas bénéfique, pourquoi ?

Quand on flemme (oui, c’est un verbe du dico^^) on habitue notre corps, notre cerveau à ne pas être actif, productif, éveillé…

On s’installe dans le confort moelleux de « Je ne pas car j’ai la flemme ».

2. Apprends à détester ce mot et surtout ses conséquences

Avoir la flemme c’est laisser passer une occasion qui, (on le sait) aurait pu être bénéfique pour nous.

Tu dois t’analyser toi même pour te rendre compte des méfaits que ça produit en toi; pour te rendre compte du nombre de choses utiles que tu aurais pu faire si tu n’avais pas flemmé. Et surtout, ce que ces choses utiles auraient pu avoir comme conséquences à long terme dans ta vie.

Rappelles toi aussi ce que dis la bible à propos de la flemme..

Personnellement ces versets ont produits comme un électrochoc en moi, j’espère qu’ils produiront la même chose chez toi.

Proverbes 13:4 : « Le paresseux éprouve des désirs mais n’arrive à rien, alors que les aspirations des gens actifs seront comblées. »

Proverbes14.23
« Quelqu’un qui travaille dur en tire des avantages. Mais celui qui se contente de parler sera toujours pauvre. »

Une autre version dit : « Tout travail procure un profit, mais les paroles en l’air ne mènent qu’à la misère. »

Alors prend une décision aujourd’hui..

Voilà si tu le souhaites, un petit booster et un autre par


  • Surtout penses à t’abonner pour être prévenu lors de nouveaux articles ou suis moi sur Facebook ou Instagram
  • Laisse moi un commentaire pour me donner tes impressions.. Qu’est ce que cet article déclenche en toi, est ce que tu voudrais plus de contenu comme ça, etc…
Publicités

3 commentaires sur “La flemme !

  1. Bel article qui nous permet de réfléchir sur ce mot, bien plus, sur une position que l’on adopte trop souvent sans se poser de questions. Et là, tu nous éveilles. Tu nous mets en alerte. Merci.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.